Back to All Events

Conférence : l'excision comment expliquer et combattre cette problématique mondiale?

“Environ toutes les dix secondes, une fille est maintenue au sol quelque part dans le monde. Ses jambes sont écartées, et une femme sans formation médicale sort un couteau ou une lame de rasoir et lui tranche une partie, voire l’intégralité, des organes génitaux externes. Le plus souvent sans aucune anesthésie”

Selon le dernier rapport de l’UNICEF publié le jeudi 4 février 2016, il y aurait 200 millions de victimes de mutilations génitales féminines dans le monde, plus communéments appellées excisions.

Face à l’importance de cette pratique désastreuse et dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des Femmes du 8 mars, nous avons le plaisir de vous convier à notre conférence : "Les mutilations sexuelles féminines : comment expliquer et combattre cette problématique mondiale".

La conférence se divisera en trois temps :

  • Qu’est-ce que les MGF? Qui est concerné? Quelles sont les causes de cette pratique? (à travers l’exemple de l’Ethiopie)

    Aicha Dabale, grande militante djiboutienne qui a créé à l'âge de 17 ans le premier comité contre les MGF de son pays et présidente de l'association Karera, association de soutien des femmes de la Corne d’Afrique contre la pauvreté et les violences, notamment les MGF.
    Vous pouvez retrouver la biographie de cette femme hors du commun sur ce site.


     
  • Quelles sont les conséquences de cette pratique, aussi bien au niveau individuel, médical que sociétal ? Comment pallier à ces conséquences immédiates ?

    Les docteurs Pierre Foldès et Frédérique Martz, cofondateurs de l’Institut en santé génésique, centre pilote de prise en charge de tout type de violences faites aux femmes, et pionniers de la chirurgie réparactrice.
    Le docteur Foldès fut le premier à "réparer" le sexe des femmes excisées dans le cadre d'une mission avec Médecins sans Frontières. C'est également grâce à lui que cette opération est remboursée par la sécurité sociale depuis 2001.
    Si l'engagement du Dr Foldès vous intéresse, nous vous conseillons la lecture de cet article.

     
  • Comment lutter contre cette pratique, en amont (notamment a travers la sensibilisation des populations concernées) mais aussi en aval (dispositions juridiques visant à sanctionner les auteur(e)s de cette pratique)?

    Isabelle Gilette-Faye, sociologue et directrice de la Fédération GAMS (Groupe pour l’Abolition des Mutilations Sexuelles, des Mariages Forcés et autres pratiques traditionnelles néfastes à la santé des femmes et des enfants). Elle a été chef de projet du premier Programme européen de lutte contre les mutilations génitales féminines en Europe, et elle est reconnue comme experte internationale sur le sujet.
    Pour tout savoir sur son engagement auprès des femmes ayant subies une MGF c'est ici


    Linda Weil-Curiel, avocate au barreau de Paris et animatrice à la Commission pour l’abolition des mutilations sexuelles. Elle a été l’une des premières à militer contre la pratique de l’excision en France et à obtenir la condamnation pénale d’exciseuses.
    Pour en savoir plus sur son travail.

     

Nous vous rappelons qu’un article sur ce sujet est disponible sur notre blog.

INFOS PRATIQUES : Cette conférence aura lieu le jeudi 10 mars à l'Université Paris 1 en amphi Gestion dans les locaux de la Sorbonne (14 rue Cujas 75005 Paris) de 20h à 22h. 

INSCRIPTION OBLIGATOIRE POUR LES EXTERNES CI DESSOUS : 

Nom - Prénom *
Nom - Prénom
Vous souhaitez recevoir notre Newsletter? *