Lecture : « Girls like us : Fighting for a world where girls are not for sale » de Rachel Lloyd

1.2 Millions. C'est le nombre d'enfants enrôlé dans le trafic sexuel chaque année dans le monde.

Cette traite humaine concernant en grande partie les filles n'est pas réservée aux pays les plus pauvres. Elle est animée par la cruauté humaine et le sexisme d'une société qui ferme les yeux et celle-ci est indifférente de la géographie.

Le phénomène de « prostitution adolescente » dans les rues de New York dont fait part Rachel Lloyd dans son ouvrage en est une bonne illustration.

Survivante de la traite des filles à des fins d'exploitation sexuelle, Rachel Lloyd est la fondatrice de l'ONG « GEMS » accueillant et hébergeant des adolescentes victimes du commerce d'exploitation sexuelle. Elle nous fait part dans son livre de 16 chapitres bouleversants portant sur le conditionnement de ces jeunes filles entrées dans la traite, les stigmates qui leur collent à la peau, les différentes étapes psychologiques qu'elles traversent en passant par leur reconnaissance dans la société et la culture glorifiante du proxénète au détriment de ses victimes dans les sociétés occidentales.

GEMS est un univers paradoxal, enfantin et adulte, ou se mêlent des conversations adolescentes sur le vernis, les derniers disney mais aussi des souvenirs d'une violence inouïe que ces filles ont pu subir alors que soumises à la prostitution forcée sur les trottoirs d'Harlem.

« Pourquoi ne partent-elles pas ? », « N'y sont-elles pas entrées volontairement ? » Rachel Lloyd va répondre à coup de témoignages poignants de victimes à la stigmatisation des adolescentes prostituées. Elle dépeint le portrait d'adolescentes parfois encore collées à leur doudou, n'ayant dans certains cas pas atteint la puberté issues de conditions familiales précaires au quotidien violent : abus domestique, alcoolisme... Livrées à elles mêmes elles sont seules et vulnérables et forment alors des cibles faciles à manipuler pour des proxénètes plus âgés séducteurs et dépourvus de toute morale. Apportant un semblant d'amour, une autorité paternelle et le charisme d'un amant ils vont alors les enrôler dans la prostitution forcée. Le scénario est toujours le même pour ces filles qui sont souvent issues de familles immigrées et défavorisées.

Frappées, violées et asservies elles sont vidées de toute capacité d'action et objectifiées par leur malfaiteur comme des vulgaires machines à sous. La difficulté de sortir de cette spirale infernale se justifie par nombreuses circonstances telles que les contraintes physiques et morales du proxénète, mais également un traumatisme psychologique cachant souvent un syndrome de Stockholm. Les jeunes adolescentes privées d'enfance et entérinant une souffrance inhumaine vont alors devoir subir le regard d'une société et d'une justice défavorable aux femmes qui ne prendront pas même leur âge en compte.

C'est ainsi un récit saisissant et une lecture importante. L'esclavage sexuel est un phénomène actuel qui entraîne chaque année des millions de victimes. La traite humaine touche les femmes à 61%. Ce livre inspirant et courageux est un appel à l'action contre cette catastrophe humaine.

Recherche et écriture : Héma Sibi

 

Pour aller plus loin : 
Le site de GEMS : http://www.gems-girls.org/get-involved/girlslikeus
Le film documentaire : « Very Young Girls »