Dove, vole hors de ma salle de bain !

Coup de gueule - La colombe a volé trop loin. Oui, c’est le cas de le dire : la dernière campagne publicitaire de cette marque de cosmétique, mondialement connue, est scandaleuse, indigne et raciste à souhait.

1062671-dove-pub-raciste.png

Les faits : Une image est publiée sur la page Facebook de la marque. Quatre vignettes : sur la première, l’on voit une femme noire. Après utilisation d’un gel douche Dove, cette dernière devient… blanche. Oui, vous ne rêvez pas. 2017, et la publicité ne se prive pas de véhiculer un racisme pur, dur, aberrant, écœurant. Mais dans quel monde vivons-nous ?

Cette marque, que j’appréciais avant, est bannie de mes placards. Elle baisse à jamais dans mon estime. Femmes du monde entier, indignez-vous pardi ! Ce sont des récidivistes en plus : ils avaient déjà été épinglés pour des faits similaires, mais rien ne les arrête : ils remettent le couvert.

Après avoir suscité les vives réactions des internautes qui se sont mobilisé.es, la marque a « tenté » de s’excuser via Twitter : grosse blague.

"Un image que nous avons récemment postée sur Facebook a manqué son objectif de représenter les femmes de couleur. Nous regrettons profondément l'offense que cela a pu causer".

Mais oui, bien évidemment, Dove ! T-O-U-T-E-S les femmes de « couleur », comme vous le dites, souhaitent changer leur carnation. Et pire encore, pensez-vous que c’est en 140 caractères que l’on s’excuse pitoyablement d’avoir offensé pléthore de femmes, de tous coins du monde confondus ? 

Non. Cela ne passe pas, et ça ne passera jamais. J’avais toujours considéré Dove comme une marque valorisant la diversité de par ses spots publicitaires qui s’insurgeaient contre le body-shaming, qui célébrait sans distinctions et discriminations. Mais ça, c’était avant, là : ça a été le coup d’aile de trop.

Soyons fières, mesdames – messieurs aussi, je ne vous oublie pas – d’être différent.e.s, d’avoir des origines variées, des couleurs de peau toutes aussi belles les unes que les autres. Hydratons nos peaux, qu’elles soient sèches, grasses, ou que sais-je, et cela comme bon nous semble : le tout sans produits d’une marque prônant les discriminations.

Lamia Zgr

Voici trois exemples de pubs racistes de la marque Dove.